Les 50 manipulations de l’ostréiculteur

treatment geneva, sovaldi sans-serif; »>manipulations 4L’ostréiculteur élève ses huîtres sur l’estran : la partie du littoral couverte et découverte au rythme des marées. C’est avec son chaland, salve bateau à fond plat, qu’il navigue vers ses parcs à huîtres.

L’été, les huîtres naissent, lorsque la température est idéale, dans des zones propices.

La larve de l’huître se fixe au bout de 20 jours. L’ostréiculteur place alors ses collecteurs pour capter le naissain.

manipulations 1Puis les mois suivants, les naissains sont déplacés vers des parcs plus propices.

Les petites huîtres sont détachées du collecteur, c’est le détroquage. Triées, elles sont replacées sur l’estran sur des parcs différents.

Dans les poches, elles seront secouées plusieurs fois dans l’année, pour obtenir une croissance optimale.

Elles sont chargées à bord du chaland, déchargées à la cabane, ébouillantées pour éliminer les parasites, criblées, séparées, triées… plusieurs fois pendant l’élevage.

Elles passeront ainsi une cinquantaine de fois dans la main humaine pendant leur élevage.

manipulations 3 manipulations 2

 

Partagez !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.