Le chenal de la Cayenne

 

La Cité de l’Huître s’est installée au bord du chenal de la Cayenne !

Vue aerienne chenal cayenne

Le chenal de La Cayenne, appelé également chenal de Marennes, s’étire sur une longueur totale de quatre kilomètres, traversant le marais d’affinage du bassin de Marennes Oléron.

Un peu d’histoire…

Ce long chenal rectiligne, issu d’une ancienne prise aménagée dès l’Antiquité gallo-romaine est entretenu et canalisé dès la fin du XVe siècle. Il débouche directement sur la rive droite de la Seudre et donne accès au port de La Cayenne qui se trouve à son extrémité. Ce dernier doit son nom à des petites cabanes originellement construites sur le marais. Le chenal de la Cayenne est jalonné de nombreuses bornes de hallages qui témoignent de l’importance du trafic maritime engendré par le commerce du sel et de l’étain qui était alors florissant.

Le chenal de nos jours !

Bien qu’il soit utilisé par de nombreux plaisanciers qui remontent ou descendent son cours pour rentrer ou quitter le port de plaisance, le chenal de la Cayenne est toujours animé par l’activité ostréicole. De nombreuses cabanes ostréicoles et restaurants se sont établis sur la rive gauche du chenal. Vous pourrez y déguster des plateaux de fruit de mers de qualité ou acheter vos huîtres et crustacés au détail. L’association de ces activités confère au chenal de la Cayenne une touche pittoresque et touristique unique en Charente-Maritime !

Le port et le chenal sont aussi des lieux idéaux pour découvrir le monde passionnant de l’ostréiculture, à pied ou à vélo en toutes saisons grâce aux animations et aux sentiers qui gravitent autour de la Cité de l’Huître.

Vue du chenal de la Cayenne

Cliquez pour agrandir l’image

Sur la rive droite du chenal s’étendent des claires construites sur d’anciens marais salants !

Le marais et les claires

Partagez !