Le chemin des claires

Prendre le temps de respirer et d’écouter…

Chemin des claires P1050353©A.PauwelsLe chemin des Claires permet de rejoindre l’Aventure de l’huître en toute sécurité. Le point de départ du sentier se trouve à l’entrée du grand parking. Longez le canal sur une dizaine de mètres, puis suivez les bornes indicatives…

Ce sentier d’interprétation sillone le marais, entre les claires d’affinage, les cabanes d’ostréiculteurs et les canaux d’irrigation. Des bornes illustrées vous expliquent les grandes caractéristiques du marais et de ses habitants…

Des senteurs particulières, les échos du travail, du vent, des hommes, des animaux…Chaque saison donne au marais une atmosphère particulière…

Comment ce paysage s’est-il constitué ? Au fil des siècles, l’homme a laissé l’empreinte de son dur labeur. Comment a-t-il formé ce réseau de canaux et de bassins ? Comment l’entretient-il aujourd’hui ? C’est ce que vous explique le Chemin des Claires…

Vue nature - JJ DauryChaleur d’été…

Parfums d’argile craquelée et de plantes fleuries. La vie agitée des habitants du marais exulte. C’est le vol d’un oiseau, le croassement d’une reinette, le bruissement des feuilles au passage d’un lézard vert, ou était-ce un serpent ?
C’est aussi l’arrivée des visiteurs, la voix des étals, le rire des voyageurs…

marais - © Yann Barrau (1)Couleurs d’automne

Lumières transparentes…Les ciels sont bleus, clairs et lumineux, les levers de soleil fuchsias, mauves ou pourpres…
Ils se reflètent dans les eaux calmes et miroitantes des claires et donnent aux marées des tons azurs, gris, huileux, brillants…
Un vrai bonheur pour les amateurs de photos.

Vue natureDouceur printanière…

La moutarde sauvage fleurit donnant au marais la couleur du soleil qui commence à chauffer les claires et à réveiller les êtres. Les parfums de la vie qui reprend, la fraîcheur de la rosée qui s’évapore…

Hiver au chenal P1010249©A.PauwelsTorpeur hivernale…

La brume forme son cocon autour des cabanes et des chalands. Les claires fument aux premiers rayons du soleil, les herbes se couvrent de givre, les animaux se terrent et les huîtres s’endorment…
La faune et la flore tournent au ralentis, tandis que les hommes s’agitent et s’activent, vont et viennent, tôt le matin et tard le soir.
Ils partent en mer, lèvent les poches, trient les huîtres et les expédient pour le régal des amateurs en ces périodes de fêtes

Partagez !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.